lyceens-visite-suresnes
Voir toutes les actualités

Visite de l'école de Plein air par des lycéens

lyceens-visite-suresnes-2_0
© Lucie Vouzelaud

Des élèves du lycée Jean Baylet à Valence d’Agen sur le site du futur Musée-mémorial du terrorisme, le lundi 17 avril 2023

Lundi 17 avril 2023, 18 élèves d’un groupe de spécialité histoire géographie géopolitique sciences politiques du lycée Jean Baylet de Valence d’Agen (82), ont visité l’école de plein air, site du futur musée. Engagés dans le projet d’exposition « Faire face au terrorisme », ils travaillent depuis le début de l’année scolaire avec leurs professeurs d’histoire, d’enseignement moral et civique et de spécialité à la réalisation d’un livre d’artiste sur les attentats de Toulouse et Montauban et plus spécifiquement sur la réaction médiatique et sociale à ces événements dramatiques de 2012.

Après avoir découvert le Mémorial de la France combattante, ils ont été accueillis sur le futur site du musée par Vincent Le Calvez, chargé des publications au pôle ressources à l’Inshea (Institut national supérieur de formation et recherche - handicap et enseignements adaptés) qui occupe actuellement le lieu.

Pour ces élèves qui réfléchissent aux enjeux scénographiques et muséographiques de l’exposition d’un sujet aussi complexe que le terrorisme, la rencontre avec le lieu choisi pour le musée était un temps fort de leur projet.

Ils ont ainsi découvert l’école de plein air édifiée entre 1932 et 1935 par Eugène Beaudouin et Marcel Lods. C’est Henri Sellier, maire socialiste de la ville de Suresnes qui fait alors appel à ces derniers pour la conception de cette école publique qui doit permettre à des enfants à la santé fragile, issus des milieux populaires suresnois, de suivre une scolarité normale. Les deux architectes s’inspirent du mouvement des écoles de plein air, né en Allemagne au début du XXe siècle. Le lieu ouvert sur l’extérieur et la nature, aux mobilités révolutionnaires pour l’époque était un laboratoire d’expérimentations pédagogiques (mixité scolaire, pédagogie de projet inspirée de Célestin Freinet etc).

Les jeunes ont pu appréhender la vie des élèves dans l’école à travers des images d’archives, aujourd’hui conservées à la cité de l’architecture dans le fonds Beaudouin et Lods. Vincent Le Calvez a évoqué pour finir l’émotion qui saisissait les victimes et familles de victimes du terrorisme au moment de la découverte du lieu et du parc paysager qui abritera le mémorial, signe de la pertinence du choix de ce lieu pour l’édification du Musée-mémorial du terrorisme.

Exposition des collégiens et lycéens, 2e édition
A partir du 30 septembre
globe-l-vouzelaud-bandeau
La newsletter de janvier/février est parue

 

 

 

 

La newsletter de janvier/février est parue. Retrouvez toute l'actualité du MMT