Truc_P3111808_Madrid 2010-flou

La politique des publics

Maison commune, forum culturel, service de proximité Le Musée-mémorial du terrorisme remplit une mission éthique, culturelle et citoyenne. Chacune de ses actions, chacun de ses services, s’inscrit dans un cadre plus vaste reposant sur des valeurs (libertés, tolérance, humanisme, ouverture au débat…) dépassant les clivages idéologiques ou des critères strictement matériels.

Maison commune, forum culturel, service de proximité

Le Musée-mémorial du terrorisme remplit une mission éthique, culturelle et citoyenne. Chacune de ses actions, chacun de ses services, s’inscrit dans un cadre plus vaste reposant sur des valeurs (libertés, tolérance, humanisme, ouverture au débat…) dépassant les clivages idéologiques ou des critères strictement matériels.

Le Musée-mémorial du terrorisme veut être à la fois une maison commune qui défend les valeurs de l’hospitalité, de la confiance et de l’inclusion ; un forum culturel par la transmission de la connaissance, l’éducation du regard, la formation au jugement critique, le brassage des idées et des cultures ; et aussi un service culturel de proximité en adaptant ses horaires d’ouverture au rythme de la vie courante, en aménageant ses grilles tarifaires, par un accueil et des prestations individualisés, grâce à des aides à la visite et des parcours adaptés aux dispositions et compétences des visiteurs.

    sphere-monde-rachid-azizi
    Globe terrestre dans l'école de plein air de Suresnes © Rachid Azizi

    Un Musée-mémorial du terrorisme collaboratif et inclusif

    Le Musée-Mémorial du terrorisme s’adresse à tous les visiteurs et entend s’adapter à toutes les formes de visite. Il est inclusif et collaboratif.

    Les pré-adolescents et adolescents constituent l’un de ses publics prioritaires. Quel que soit le contexte de leur visite (familial, scolaire, amical), qu’ils s’y rendent physiquement ou virtuellement via son site internet, le Musée-mémorial du terrorisme devra être pour eux non seulement un lieu de ressources pédagogiques mais un lieu de réflexion et de construction de soi, de consolidation des liens sociaux et d’ouverture aux autres.

    Le Musée-mémorial du terrorisme entend rencontrer et accueillir toutes les catégories de public avec des expositions régulièrement renouvelées, éventuellement itinérantes, des parcours de visite individualisés et un programme culturel qui accordera une large place aux lectures et conférences, au spectacle vivant et au cinéma documentaire. Il proposera également des activités spécifiques qui prendront aussi bien la forme d’ateliers pour les familles que de studio’labs pour les étudiants.

    Sa plateforme numérique lui permettra de tisser une relation personnalisée et durable avec l’ensemble des publics, de rendre accessibles ses collections et ses bases de données, d’initier des opérations de collectes participatives, d'archiver ressources et débats.

    Pour répondre au principe de co-conception caractéristique des musées du XXIe siècle, les futurs usagers du Musée-mémorial du terrorisme seront représentés dans différents comités participatifs : comité de territoire, comité des associations, comité des visiteurs, comité pédagogique.

    Truc_P1010024_Londres 2009
    7 july Memorial - Hyde Park. Attentats de Londres le 7 juillet 2005 © Gérôme Truc

    L’accueil des groupes

    Le Musée-mémorial du terrorisme entend tisser des relations étroites avec les associations du secteur social pour susciter la fréquentation des publics dits « éloignés, empêchés, reclus, écartés, défavorisés, des publics atypiques et aux besoins particuliers ». Visant l’accessibilité universelle, son bâtiment et sa muséographie seront adaptés à la visite pour les personnes en situation de handicap (moteur, auditif, visuel, psychique). Le Musée-mémorial du terrorisme s'appuiera sur la mise en place de partenariats avec les associations qui rassemblent et soutiennent les adultes et les jeunes en situation de handicap.

    Dans le cadre des actions de soutien aux victimes et au-delà, le Musée-mémorial du terrorisme voudrait contribuer au soulagement psychique et physique grâce à l'art et au musée. C'est ce qu'on appelle muséothérapie ou art-thérapie. Pour l'accompagner dans cette démarche innovante, le Musée-mémorial du terrorisme pourrait s'associer avec des institutions médicales, sociales et muséales.

    Sur un autre plan, le Musée-mémorial du terrorisme proposera sa visite via les opérateurs du tourisme, les fédérations d’associations de guide-conférenciers et les comités d'entreprise.

    "Carlos", produit de l'ambition révolutionnaire de son père, 5 novembre 2011, AFP Vidéos © Ina

     

    Faire face au terrorisme : l’exposition des collégiens et des lycéens
    Ouverture de l'exposition : septembre 2022
    Le Musée-mémorial du terrorisme et l’École du Louvre initient en coopération avec les ministères de la Justice, de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et de la Culture, un projet d'exposition co-construite avec 14 classes de collèges et de lycées, ayant pour titre : "Faire face au terrorisme".
    fond-couleur-thème-francoise-rudetzki
    Françoise Rudetzki, le combat d’une vie

    Communiqué

    Françoise Rudetzki, figure de proue de la cause des victimes du terrorisme, est décédée mercredi 18 mai. Elle est à l’origine de nombreux combats en faveur de la reconnaissance du statut de victimes du terrorisme et de leur prise en charge. Son action en faveur de la mémoire, de la justice et de la démocratie est immense.